attardement


attardement

⇒ATTARDEMENT, subst. masc.
Rare. Action d'attarder ou de s'attarder; résultat de cette action :
1. ... Richard aurait dû trembler de certains regards qu'elle [Lydie] envoyait à cette lueur de volcan, pendant ses attardements rêveurs à la fenêtre ouverte.
A. DAUDET, La Petite paroisse, 1895, p. 40.
Attardement à + inf. :
2. Il souhaita détester Rose et y parvint. N'était-ce point à cause d'elle, cet attardement à vivre en étudiant et petit clerc sans le sou? Si Rose n'existait pas, sa vie serait si simple, si sûre.
DRIEU LA ROCHELLE, Rêveuse bourgeoisie, 1939, p. 56.
Au fig. Fait de freiner une évolution ou d'être freiné dans une évolution, généralement de nature intellectuelle :
3. Il y a parfois ... par attardement et persistance confuse, de l'infantilisme chez un quinquagénaire parfaitement correct et convenablement mûri.
A. ARNOUX, Double chance, 1958, p. 45.
Rem. Absent des dict. gén. consultés.
ÉTYMOL. ET HIST. — Av. 1453 faire atardement « s'attarder, retarder » (MONSTRELET, Chron., I, 128, Soc. de l'H. de Fr. ds GDF. : En apres fut appelé le duc de Bourbon, pour faire le serement. Lequel, comme le duc d'Orleans, cuida faire atardement de paroles, mais incontinent le duc d'Acquitaine lui copa court), attest. isolée; repris au XIXe s., 1895, supra.
Dér. de attarder; suff. -ement (-ment1).
STAT. — Fréq. abs. littér. :4.

attardement [ataʀdəmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1895, Daudet; atardement, av. 1453; de attarder.
Rare. Action d'attarder, de s'attarder; résultat de cette action. || Des attardements interminables.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • afférent — 1. afférent, ente [ aferɑ̃, ɑ̃t ] adj. • XVIIe; altér. de l a. fr. a(u)férant (XIIe), de aferir, impers. il afiert « il convient », lat. affert « cela apporte, contribue », de afferre 1 ♦ Didact. Qui se rapporte à. Renseignements afférents à une… …   Encyclopédie Universelle

  • attarder — [ atarde ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de 1. a et tard 1 ♦ S ATTARDER v. pron. Se mettre en retard. ⇒ se retarder. Il faut rentrer avant la nuit, ne nous attardons pas. S attarder quelque part, chez qqn, y rester plus que prévu. ⇒ demeurer …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.